Deuil,  Enfant

Le deuil chez les enfants

Le deuil chez les enfants n’est pas vécu de la même façon par rapport à l’adulte. Il est perçu différemment selon les âges. La mort peut être un sujet anxiogène s’il est mal compris.

***

J’ai perdu mon papa depuis maintenant un peu plus de 18 mois. J’ai pu voir les effets du deuil que cela avaient sur un adulte. J’en parle dans mes précédents articles sur ce sujet. (ici)
D’après mon amie, ses enfants ont été eux aussi très affectés par la disparition de mon papa. En effet, ils l’avaient vu 8 mois auparavant. J’ai alors compris que les enfants pouvaient également être plus ou moins atteints selon la sensibilité et l’âge. Ce n’est pas un sujet à prendre à la légère. L’enfants peut être profondément marqué et sur le long terme, si vous ne lui avez pas expliqué ou répondu à ses questions, à ces peurs… Le deuil laisse des traces psychologiques. Que l’on peut éviter. Mais alors comment faire ?

***

Parler

Le plus important dans le deuil de l’enfant est de parler, d’être clair et net. S’il vous voit pleurer, très triste et qu’il ne sait pas pourquoi. Cela va créer chez lui un sentiment d’angoisse profond. Bien sûr, adaptez votre langage à son âge. N’utilisez pas des mots qu’il ne comprendrait pas. Laissez le aussi vous poser des questions et répondez à toutes ses interrogations. Soyez honnête avec lui, n’inventez pas une histoire bizarre. Votre enfant n’est pas idiot. Il cherche à comprendre et à se rassurer par toutes les manières. Si vous n’avez pas de réponses dite-lui. Vous trouverez ci-dessous une liste de livres sur le thème de la mort pour les enfants. Une chose à ne pas oublier, dites à votre enfant qu’il a le droit de pleurer, qu’il n’y a pas de honte à avoir.

***

Des petits gestes

Après avoir parlé, et répondu à toutes ses questions. Vous pouvez proposer à votre enfant d’allumer une bougie. Si vous êtes croyant vous pouvez lui expliquer la signification religieuse de la lumière. Pour les athées, la bougie est également un symbole réconfortant. Si votre enfant aimait chanter une chanson avec le défunt, proposez lui de chanter cette dite chanson, comme pour rendre hommage. Soyez ouvert aux envies de votre enfants. Il n’y a pas d’idées bêtes. S’il a envie, c’est qu’il en a besoin. Proposez aussi à votre enfant de fabriquer une boîte à souvenirs où il pourra ranger tout ce qui concerne le défunt. Il pourra l’ouvrir quand il le veut.

***

Participer

L’enfant veut aider c’est inné chez lui. Le faire participer d’une manière ou d’une autre dans la préparation des obsèques va l’aider. Il va se sentir utile. Vous pouvez lui demander (s’il a envie) de faire un dessin pour le mettre dans le cercueil ou d’écrire un petit texte qu’il pourra lire durant les obsèques s’il le souhaite (ou le faire lire par une tierce personne s’il a un peu peur). Ne le forcez pas à faire quelque chose s’il n’a pas envie.

***

Respecter les souhaits

Selon l’âge de l’enfant, il peut avoir le souhait d’aller voir le corps au funérarium. Ne lui interdisait pas. Je vous conseille d’étudier le sujet à la maison avant de vous y rendre. La manière dont cela va se passer. La pièce est froide pour préserver le corps. Il sera bien habillé et maquillé (si c’est une femme).
Si au dernier moment, arrivés sur place, votre enfant ne veut plus y aller, respecter son choix et ramenez le chez vous. Respectez le.

***

Livres à découvrir

Certaines personnes ont parfois besoin d’avoir un support pour aider, pour expliquer à son enfant le thème de la mort. Je vous ai fait une petite sélection de livres sur amazon.

 

***

Le deuil chez les enfants

***

J’espère que ce nouvel article sur le deuil chez les enfants vous apportera un peu d’aide, de conseils dans ces moments douloureux.
N’hésitez pas à en parler si vous avez besoin à un proche, à un professionnel.

***

Un petit mot fait toujours plaisir

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :